Mise à jourPendant le court congé que j’ai pris de l’Internet ces dernières semaines, j’ai tout de même continuer à travailler sur un projet personnel via un serveur local (WAMP) sur lequel j’ai installé WordPress: un système d’administration complètement transformé, pas juste une nouvelle palette de couleur comme mon premier « skin admin« .

Bien qu’ayant un rythme très lent, je me suis quand même rendu plus loin que je m’attendais assez rapidement: j’étais à un point où j’avais besoin de références pour comprendre comment terminer la besogne. Exit la « désintoxication web », je me connecte pour tomber sur ce billet sur le blog de WordPress: la version 3.2 s’en vient, jusque là, pas de quoi fouetter un chat me direz vous…

Mais en lisant plus attentivement, je m’aperçois que pour la première fois depuis 2008, l’équipe a décidé de faire un « lifting« … aux pages de l’administration. Bon. Bien que les mots « rien de majeur » faisaient partis de cette nouvelle, la simple connaissance de cet état de fait a été suffisant pour stopper mon développement. Disons que tant que je ne saurai pas ce qui arrive aux « hooks » qui devront supportés mon visuel, je concentre mes efforts sur la « mécanique » comme la page d’options et le stockage de celles-ci dans la base de données, etc.

Tout ça pour dire que la veille technologique peut prendre diverses formes et servir diverses causes: dans le cas présent, j’ai pu mieux organiser mon temps de développement simplement en étant au courant des changements qui allaient être apportés au code open source sur lequel je travaillais. Car c’est bien d’être au courant dont il est question ici, et non connaître tous les détails et aboutissants d’une nouvelle et/ou évènement.

 

Commenter