Vieille dactylo - Gros planUn des avantages du CSS3 a été de revisiter l’aspect qui, à mon avis, est vraiment à la base de l’Internet comme de tous les réseaux d’informations : le texte. Car c’est bien beau les animations et tout ce qui est à la fine pointe de l’expérience utilisateur, mais si aucun texte ne soutient « le crémage » on se retrouve comme devant une grosse production cinématographique estivale en direct de Hollywood : une jolie coquille vide. Clinquante et impressionnante certes, mais vide quand même.

Le texte donc. N’ayez crainte, mon but n’est pas de vous copier-coller ici les spécifications du W3C, vous êtes sûrement assez grand(s) pour y aller par vous même…

Non, juste d’allumer la petite lumière qu’il y quelque chose à faire maintenant dans des situations qui, autrefois (comme si ça faisait des siècles…), nous donnaient 2 choix : Photoshop ou laisser simplement tomber l’effet… J’inclus ici-bas 5 liens qui à mon avis représentent les caractéristiques les plus « fondamentales » pour un meilleur contrôle sur les polices de caractère et leur affichage.

 

Ah puis zut, je ne parle même pas des @font-faces

Commenter