"Big Brother" selon une scène culte du film 1984Operation Shady RAT. C’est le nom accolé par la société McAfee à ce « super espion » qui sévit sur internet depuis 5 ans mais qui n’a fait sa première « apparition publique » que cette semaine. Dans un rapport de 15 pages qu’il a déposé sur son site corporatif l’éditeur de logiciel expose l’étendue, la sophistication et surtout l’ampleur de cette entreprise qui n’a rien à voir aux facettes « hack-tivistes » et relativement artisanales d’actions de groupes comme Anonymous ou LulzSec.

Avec des cibles de hauts niveaux réparties dans 14 pays cette révélation de McAfee donne peut-être des frissons dans le dos mais ça n’a pas vraiment surpris personne non-plus. L’existence de telles attaques ayant toutes les caractéristiques de posséder des moyens techniques d’envergure gouvernementale fait presque partie de la culture populaire de l’ère du web.

Mais le fait de rendre public des données précises à propos de vols de secrets militaires et industriels qui étaient tenues secrètes depuis des années lève plusieurs interrogations. Surtout quand on songe à quel point un pays comme les États-Unis, le pays le plus visé par Shady RAT, peut avoir l’épiderme sensible au niveau de la sécurité.  Et l’une des plus intéressantes à mon avis est, comme le titre le suggère sans équivoque : pourquoi sortir tout ça maintenant?

Operation Shady RAT à travers le monde :

 

Commenter