Archives du Pixel Solitaire

jQuery : suite de petites erreurs monumentales

Pôvre jQuery...Histoire rapide d’une cascades de menus évènements d’une envergure hors du commun.

Le tout commence avec : le SPAM. C’était réellement rendu le problème numéro un de la « vieille » version du site des extensions jQuery : pas mal de plugins « d’essais » camouflaient mal le but purement lucratif du bout de code proposé. Ensuite il y avait également le système de mise à jour de ces mêmes plugins qui devenait très lourds à gérer. L’équipe jQuery se met alors en branle dans l’optique d’une prochaine migration qui résoudra ces problèmes « à la racine ».

Et c’est là que ça devient intéressant : une personne prend en charge le nettoyage du SPAM et en quelques jours réussi à assainir 90% de la base de données. Pour le 10% restant, ça se complique mais elle parvient à localiser quand même les fautifs et talam! voilà l’erreur humaine dans toute sa simplicité : cette pauvre personne réalise qu’elle n’a pas fait de copies de sûreté avant d’effacer par mégarde ce même 10% restant. Les derniers « backups »? Ils datent d’un an… Et vlan dans les dents des plugins!

Profitant de ce pépin comme tremplin pour la nouvelle plateforme qu’elle souhaite implanter depuis quelque temps, l’équipe décide de passer en vitesse supérieure et de transférer l’hébergement des plugins sur GitHub mais sans y importer la totalité de ceux déjà existants. Comme ça, tout d’un coup, bye bye le site des plugins jQuery : des années de commentaires et de collaborations prenaient ainsi le chemin des oubliettes pour une méthode où les plus néophytes n’y comprenaient plus rien. Un peu comme s’il fallait savoir programmer pour télécharger et appliquer une extension…

Bon, l’équipe jQuery a fait marche arrière en offrant en ligne une ancienne version du site effacé et un retour à une méthode de téléchargement plus facile en-dehors de GitHub, mais le mal est fait. Car malgré toute sa bonne volonté la très professionnelle équipe de jQuery est venue prouver à la face du web que, dans une chaîne d’évènements donnés, le facteur humain est souvent le maillon le plus faible.

Commenter