The Lulz BoatDur de résister à la tentation de souligner ce fait divers qui représente en vérité le pied de nez ultime que pouvait réaliser le clan des black hats dans la tourmente actuelle des actualités sur la sécurité informatique: le groupe « Lulz Security » a réussi hier à paralyser les serveurs de la CIA. L’image de David affrontant Goliath prend tout son sens sauf qu’ici le géant n’est pas terrassé mais bien… ridiculisé.

Il était difficile d’imaginer que ce genre d’entreprises résulteraient de l’affaire WikiLeaks. Il reste à voir ce qui suivra ce coup d’éclat qui aura plusieurs conséquences, ça c’est certain, si l’on songe seulement aux personnes directement en charge du site web en question ici…

Et c’est sans parler de ces lutins malfaisants qui nous promettent du « high-quality entertainment at your expense« . Ce nouveau regroupement de hackers serait en fait, selon les spécialistes, une sorte de mutation de Anonymous avec cependant un code d’éthique beaucoup plus « élastique »…

Une chose est sûre : c’est à suivre.

Commenter